La légendaire touche du clavier HP

Questions et discussions relatives à l'histoire du HP-41.
Avatar de l’utilisateur
noel
Expert
Messages : 326
Inscription : jeu. 28 sept. 2006 08:53
Localisation : Toulouse
Contact :

La légendaire touche du clavier HP

Messagepar noel » lun. 8 oct. 2007 08:44

Comme pour TI ou Sharp, HP a fait breveter son dispositif de clavier. Quand on voit l'articulation, on comprend mieux pourquoi les touches sont si plaisantes. Chaque touche est articulée sur un pivot, ce qui empêche le flottement que l'on trouve chez TI et Casio (les autres, sauf sur les modèles où le clavier est moulé dans la coque comme TI 1270).
:wink:
D'un autre côté, les moules existent toujours alors je ne vois pas pourquoi ça coûterait cher à HP de fabriquer toujours des touches sur ce principe :roll:
Vous ne pouvez pas consulter les fichiers insérés à ce message.

Avatar de l’utilisateur
Thomas FR69
Administrateur
Messages : 579
Inscription : ven. 15 avr. 2005 15:47
Localisation : Lyon
Contact :

Re : La légendaire touche du clavier HP

Messagepar Thomas FR69 » lun. 8 oct. 2007 10:11

noel a écrit :D'un autre côté, les moules existent toujours alors je ne vois pas pourquoi ça coûterait cher à HP de fabriquer toujours des touches sur ce principe :roll:
Peut-être tout simplement parce que HP ne fabrique plus de calculatrices (ni d'ordinateurs d'ailleurs)... La production est sous-traitée, tout comme une grande partie de la conception...

En regardant ce brevet, je comprends mieux le basculement vers l'arrière si agréable des touches HP.

À ce sujet, j'ai acheté récemment une 12C Platinium (la 12C est ma calculatrice de cartable depuis plus de 15 ans) dont le clavier était tout simplement inutilisable :evil: . Une proportion non négligeable (2 sur 10 ?) de pressions sur des touches était "oubliée". Par exemple je tapais "123456789" sur le clavier, à vitesse normale, et j'obtenais "124589" à l'écran... HP l'a échangé...
J'en déduis que le problème de la fabrication du clavier n'est pas si simple que cela.
Dernière édition par Thomas FR69 le mar. 9 oct. 2007 09:35, édité 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
noel
Expert
Messages : 326
Inscription : jeu. 28 sept. 2006 08:53
Localisation : Toulouse
Contact :

clavier

Messagepar noel » lun. 8 oct. 2007 12:10

Le clavier est certainement une pièce complexe. Dans les premiers modèles, Sanyo avait recourt aux capsules ILS, des petits aimants étaient collés sur les touches et actionnaient les ILS en passant devant. TI de son côté avec Bowmard travaillait à un brevet différent, au Japon aussi, il y a des tas de brevets pour le clavier.

C'est dommage pour la fabrication. Ou sont passés les moules et les chaînes de fabrication HP ? Je rêve de visiter un tel atelier.

Au fait, hier j'ai trouvé en brocante un SYMBOL 1510, lecteur de code barre, à quoi ça peut servir d'autre, et peut-on bricoler le tout pour programmer des EPROM ? Il y en a une dedans AM 27C256

Avatar de l’utilisateur
Thomas FR69
Administrateur
Messages : 579
Inscription : ven. 15 avr. 2005 15:47
Localisation : Lyon
Contact :

Re : clavier

Messagepar Thomas FR69 » mar. 9 oct. 2007 09:39

noel a écrit :Au fait, hier j'ai trouvé en brocante un SYMBOL 1510, lecteur de code barre, à quoi ça peut servir d'autre, et peut-on bricoler le tout pour programmer des EPROM ? Il y en a une dedans AM 27C256
Si xeq41 nous lit, il pourra sûrement répondre...

BAB
Expert
Messages : 82
Inscription : mer. 20 juin 2007 08:37
Localisation : Lyon

Fabrication d'un clavier à la HP style année 70-80.

Messagepar BAB » ven. 14 mars 2008 08:35

Bonjour,
Je vois que beaucoup de question se pose à propos du clavier HP. J'y ajoute donc mon grain de sel.

Pour le moulage sous pression des pièces en plastique du clavier et contrairement à ce que l'on peut penser à première vue les moules métalliques utilisés ne sont pas éternels.
En effet comme toute chose ils s'usent et ont donc une durée de vie limitée en nombre de pièce fabriquée.
Il est possible de prolonger un peu la durée de vie d'un moule métallique mais au prix d'une fabrication de plus en plus imprécise (tolérances et état des surfaces obtenues).

Donc si on veut faire précis et beau il faut des moules récents.

Il me semble difficile alors de reprendre des moules datant des année 80 pour refaire une belle fabrication.

La seule solution est de refaire des moules ce qui est très couteux.

Pour les matrices de découpage des pièce métalliques du clavier le problème est le même.

Bab


Revenir vers « Histoire »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités